• La Grande Dictée de Livres en vignes, samedi 22 septembre 2018, Le Clos de Vougeot

    by  • 24 septembre 2018 • Extraits, Les dictées JJJ • 0 Comments

    42385015_2021147174613732_6392980084755529728_o (1) 42390816_2021146277947155_2175856150417768448_o-2

     

    La Grande Dictée de Livres en vignes

    Samedi 22 septembre 2018, Le Clos de Vougeot

     

    Vive la République, vive la gastronomie !

     

     

    En ce deux cent vingt-sixième anniversaire de la proclamation de la première République française en mille sept cent quatre-vingt-douze, nous avons décidé de vous offrir un banquet de vocables entés dans la tradition gastronomique, un festin de termes friands, un balthazar d’esculentes expressions qui vont exciter votre appétit !

     

    Début de la dictée juniors

     

    Pénétrons d’abord, à pas feutrés, dans l’antre parfumé d’un maître queux qui se situerait par exemple à quelque vingt kilomètres du Clos de Vougeot, direction nord-nord-est.

    • Chef, que vous apprêtez-vous à faire ?
    • Eh bien, je vais trousser deux poulettes !
    • Plaît-il ?
    • Cela signifie que je vais attacher les pattes et les ailes de mes volailles avant de les faire passer à la casserole, afin que les deux sot-l’y-laisse soient d’une tendreté plus moelleuse que jamais !
    • Nous nous en étions doutés ! Et maintenant ?
    • Eh bien, je vais luter mes cocottes…

     

    Fin de la dictée juniors

     

    • C’est-à-dire ?
    • Je vais enduire de lut le pourtour de mes récipients afin qu’y mijotent des papillotes aux échalotes, des gélinottes à la cancoillotte, des pleurotes rissolés et de la matelote, tout pour satisfaire les quenottes !

    Après nous être laissé charmer par le virtuose du piano, nous nous sommes complu à admirer les aromates olive clair, à humer les pets-de-nonne fourrés à la confiture de cynorhodon, les blancs-mangers salés, les haddocks panés, les profiteroles pralinées…

    Nous avons été séduits par ces préparations qui, de tout temps, accompagnées de nuits-saint-georges, aloxe-corton, bourgogne-passe-tout-grains ou autres philtres divins aux capiteux effluves œnanthiques, se sont vu dévorer à l’occasion d’agapes bienvenues telles celles qui vous attendent après cette épreuve où vous vous êtes nourris de termes jolis, et, pour être franc, après cette demi-heure d’orthographe où vous avez vraiment dégusté !

     

    Jean-Joseph Julaud (sur une idée de Claude Chapuis)

     

    Phrase-torpille (catégorie experts)

     

    Sur la surface libérée par des blancs-étocs ayant grignoté une forêt équienne aux arbres sciaphiles, après qu’une schlitte eut évacué les troncs et les cespiteux souchets, une auberge avait été construite. On y savourait du waterzooi, de vrais phos, des baeckeoffes, des fleischschnaka, de la flammekueche et du kouign-amann

     

     

     

    Experts

    1-Martine Dissaux (Lille)

    2- Marie-Paule Delvenne

    3- Jean Rozen

    4 -Jean-Francois Beaufumé

     

    Amateurs

    1-Thierry Régent

    2-Anne-Marie Broutin-Langlet

    3-Emilie Guillemin

    4-Marie-Anne Pichegru

    5-Roxane Bon

    6-Nicole Barbier

    7-Monique Dussably

    8-Nadine Boussaud

    9-Laurent Valette

    10-Alexandra Caccivio

     

    Juniors

    1- Alexandre Régent

    2-Anna Bouillot

    3- Lucie Aubert

    4-Albane Philippe

     

    About

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *